Tous les artistes

Jonathan Abernethy

Ténor
www lien facebook artiste lien twitter artiste
Domaine de représentation : Europe


Né en Nouvelle-Zélande, Jonathan Abernethy s’est imposé rapidement comme un ténor de référence sur la scène internationale.

Précédemment membre du Zürich International Opera Studio, finaliste du 55ème Viñas International Singing Contest et nommé lauréat HSBC avec le Festival d’Aix-en-Provence, il fait partie de l’ensemble de l’Oper Frankfurt depuis 2019.

Parmi ses précédentes prestations à l’opéra, citons : avec l’Opernhaus Zürich, Trin (La Fanciulla del West), Premier Prisonnier (Fidelio), 4ème Juif (Salomé), 4. Knappe (Parsifal), Toby Higgins (Aufstieg und Fall der Stadt Mahagonny) ; au Festival d’Aix-en-Provence, Brighella (Ariadne auf Naxos), Diarte (Erismena) ; avec Opera Australia, Ferrando (Così fan tutte), Tamino (Die Zauberflöte), Don Ottavio (Don Giovanni), Fenton (Falstaff), Nadir (Les Pêcheurs de Perles), Ruiz (Il Trovatore), Normanno (Lucia di Lammermoor), Comte de Lerme (Don Carlos), Remendado (Carmen) ; avec le West Australian Opera, Nadir (Les Pêcheurs de Perles), Don Ottavio (Don Giovanni) ; avec le New Zealand Opera, Nanki-poo (The Mikado).

Présenté par le Festival d’Aix-En-Provence 2018, il donne un récital solo – Chants du Voyageur – interprétant des chansons de Schubert et Vaughan-Williams avec le pianiste Hélio Vida. Auparavant, en concert, il se produit aux côtés de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen, de l’Orchestre symphonique de Tasmanie, de l’Opéra d’Australie, des Chœurs Philharmonia de Sydney, de l’Orchestre philharmonique royal de Melbourne, de la Société chorale de Canberra, de l’Orchestre symphonique de Dunedin.

Au cours de la saison 2018/19, il fait ses débuts au Théâtre des Champs-Élysées (Brighella, Ariadne auf Naxos). Parmi les autres temps forts de la saison, il se produit en concert avec Laurence Equilbey et Insula Orchestra (Requiem de Mozart et Passion selon Saint-Jean de J.-S. Bach) et avec le West Australian Opera en Don Ottavio (Don Giovanni).

Au cours de la saison 2019/20, il fait ses débuts dans le rôle de Nemorino dans une nouvelle production de L’Elisir d’amore au Erl Festival et chante dans Julietta de Martinu, Drei Kurzopern d’Ernst Krenek, Salome et Romeo und Julia de Boris Blacher à l’Oper Frankfurt. Il s’est également produit en concert avec Thomas Hengelbrock au Concertgebouw d’Amsterdam.

Au cours de la saison 2020/21, en tant que membre de l’Ensemble de l’Oper Frankfurt, il s’est produit dans Manon Lescaut et dans une nouvelle production de Dialogues des Carmélites dirigée par Claus Guth. Il a également chanté un programme Mozart en concert avec l’Ensemble Balthasar Neumann à Hambourg, sous la direction de Thomas Hengelbrock.

Au cours de la saison 2021/22, en tant que membre de l’Ensemble de l’Oper Frankfurt, il se produit dans Manon Lescaut, Carmen, The Burning fiery, The Prodigal son, Eugene Onegin et Der Fliegende Holländer.

Parmi ses projets récents et futurs : Die Zauberin (Balakin), Manon Lescaut (Edmondo), Elektra (Ein junger Diener) à l’Oper Frankfurt et Così fan tutte (Ferrando) à l’Opéra de Nouvelle-Zélande.

 

Octobre 2022

Aucune modification ne peut être apportée à cette biographie sans l’autorisation d’Intermezzo.

Vidéo
Actualités