Tous les artistes

Tomislav Lavoie

Basse

Domaine de représentation : Monde


Tomislav Lavoie effectue ses études au Conservatoire de Musique de Montréal comme violoniste avant d’être engagé par plusieurs orchestres symphoniques de renom, dont l’Orchestre Symphonique de Québec.

Amené à remplacer au pied levé un chanteur dans le rôle de Masetto (Don Giovanni), il décide de travailler sa voix à l’Université de Montréal, dans la classe de Mark Pedrotti.

Dès sa première année, on lui confie le rôle de Figaro (Le Nozze di Figaro). Il est ensuite nommé « Jeune ambassadeur lyrique » ce qui le conduit à participer à plusieurs stages et festivals en République Tchèque. Il poursuit sa formation avec Marie Daveluy et reçoit le soutien de la Fondation Cédric Ferguson et des Jeunesses Musicales du Canada.

On a pu ensuite l’entendre dans les rôles de Basilio (Il Barbiere di Siviglia), dans le cadre de la tournée des Jeunesses Musicales du Canada. Il est invité à nouveau la saison suivante pour Les Contes d’Hoffmann dans les rôles des Quatres diables. Il a également chanté Leporello (Don Giovanni) pour le Toronto Summer Academy and Festival sous la direction d’Agnès Grossmann.

En décembre 2010, il participe au Gala de l’Opéra de Québec où sa prestation est chaleureusement saluée par la critique.

Il chante également le Deuxième Philistin (Samson et Dalila) avec l’Orchestre du Capitole à Toulouse et Paris sous la direction de Tugan Sokhiev, Don Alfonso (Così fan tutte) au Banff Center for Performing Art sous la direction de David Agler, Il Barbiere di Siviglia au Festival de St Eustache au Canada.

Plus récemment, il a chanté dans un spectacle autour de Rossini, La Traviata, Elektra dirigé par Yannick Nézet-Seguin et la création mondiale Les Féluettes à l’Opéra de Montréal, Don Giovanni (Leporello) à l’Opéra de Tours et à l’Opéra de Reykjavik, Castor et Pollux en concert avec l’Ensemble Pygmalion dirigé par Raphaël Pichon. Il a fait ses débuts à l’Opéra de Paris dans Alceste de Gluck, à Amsterdam dans Faust dirigé par Marc Minkowski et à l’Opéra Comique avec La Muette de Portici. On a ensuite pu l’entendre dans Armide de Lully à Innsbruck et Potsdam, Le Pré aux Clercs d’Hérold au Festival de Wexford, L’Enfant et les sortilèges et L’Heure espagnole à l’Opéra de Cologne. Il a également chanté dans Die Zauberflöte à l’Opéra de Nice, Léonore, ou l’amour conjugal de Pierre Gaveaux à New York et Washington, Le Sacre de Napoléon de Méhul à Grenoble, Nîmes, Versailles et au Concertgebouw d’Amsterdam avec Les Siècles sous la direction de François-Xavier Roth, Alceste à l’Opéra de Lyon, La Traviata, Les Huguenots et Les Troyens à l’Opéra de Paris, La Reine de Chypre de Halévy au Théâtre des Champs-Elysées, La Légende du Roi dragon d’Arthur Lavandier à l’Opéra de Lille, Faust (Méphistophélès) avec l’Orchestre Symphonique de Trois-Rivières sous la direction de Jacques Lacombe, Rinaldo avec le Kammerorchester Basel au Festival Haendel de Halle, au Théâtre des Champs-Elysées et à Bâle…

Parmi ses projets, citons La Traviata à l’Opéra de Paris, Die Zauberflöte (Sarastro) à Versailles et Avignon, Les Huguenots au Grand Théâtre de Genève, Guillaume Tell à l’Opéra de Lyon, L’amour des trois oranges à l’Opéra National de Lorraine, L’Heure espagnole avec Les Siècles à Aix-en-Provence, Grenoble, Evian et Soissons, Ein deutsches Requiem avec l’Orchestre Symphonique de Montréal…

Janvier 2019

Aucune modification ne peut être apportée à cette biographie sans l’autorisation d’Intermezzo.

Audio
Vidéo
Presse
Actualités
Discographie

+ info

Halévy – La Reine de Chypre

V. Gens, C. Dubois, E. Dupuis, E. Huchet, C. Stamboglis, A. Sargsyan, T. Lavoie
Flemish Radio Choir
Orchestre de Chambre de Paris / Hervé Niquet
CD Palazzetto Bru Zane / 2018