Tous les artistes

Anne-Catherine Gillet

Soprano
www lien facebook artiste
Domaine de représentation : Monde


Anne-Catherine Gillet est née en Belgique. Très jeune, elle rejoint la troupe de l’Opéra Royal de Wallonie où elle aborde ses premiers rôles. Sa carrière se déploie rapidement à l’international dans des maisons prestigieuses, le Théâtre du Capitole à Toulouse l’invite pour de nombreux rôles importants, Sir J. E. Gardiner la choisit pour le rôle de Laoula (L’Étoile de Chabrier) qu’elle chante à l’Opéra de Zürich et à l’Opéra Comique de Paris, puis elle fait ses débuts à l’Opéra National de Paris.

Durant ses premières années, elle chante : Sophie (Werther) à Liège, Toulon, Lyon et Bastille, Musetta (La Bohème) à Liège, Bruxelles, Genève et Bordeaux, Sophie (Der Rosenkavalier) à Toulouse, Constance (Dialogues des Carmélites) et Zdenka (Arabella) à Toulouse et Liège.

Elle interprète ensuite Despina (Così fan Tutte) au Théâtre des Champs-Élysées, à Tourcoing, Toulouse et au Palais Garnier, Susanna (Le Nozze di Figaro) à Nice, Toulouse et Liège, et brille en Micaëla (Carmen) à l’Opéra Comique, à Marseille et Pékin.

Elle incarne les grands rôles baroques de Poppea sous la direction de Ch. Rousset à Toulouse, et O. Dantone à Côme et Brescia et Aricie à Toulouse et à l’Opéra de Paris avec E. Haïm.

Anne-Catherine développe une affection particulière pour le répertoire français du XIXe avec les rôles de Cendrillon et Manon de Massenet à La Monnaie et à Lausanne, Juliette à Tours et Monte-Carlo et Leïla (Les Pêcheurs de Perles) à Nantes, Angers et Liège.

Le répertoire du XXe lui offre de magnifiques rôles tels que  Mélisande à Liège, les rôles-titres de L’Héritière et Colombe de J.-M. Damase à Marseille, The Governess (The Turn of the Screw) à Francfort et la révèle comme l’une des meilleures Blanche (Dialogues des Carmélites) de sa génération.

Elle a travaillé avec des chefs de renom tels que J. Lacombe, A. Pappano, A. Zedda, P. Davin, J.-C. Malgoire, L. Langrée, J. E. Gardiner, G. Neuhold, M. Armiliato, J.-Y Ossonce, J. Kout, K. Ono, G. Prêtre,  C. Rizzi, M. Plasson, M. Minkowski, K. Nagano, E. Pido, Ph. Jordan, P. Arrivabeni, M. Soustrot, A. Altinoglu, J. López Cobos.

Parmi sa discographie, citons le CD de L’Aiglon d’Ibert et Honegger sous la direction de Kent Nagano, sorti chez Decca en 2016, le CD de Barber-Berlioz-Britten sorti en 2011 chez AEON (AECD 1113), enregistré avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, Rodrigo de Haendel chez Naïve, et les DVD de Carmen (J. E. Gardiner – FraMusica 2009) et Werther à Bastille (M. Plasson – Decca 2010).

Récemment elle était Gretel (Hänsel und Gretel) à Garnier, Oscar (Un Ballo in Maschera) aux Chorégies d’Orange, Ilia (Idomeneo) à Francfort, Gilda (Rigoletto) à La Monnaie et au Théâtre du Bolshoi, Manon à l’Opéra de Lausanne, Juliette (Roméo et Juliette) à l’Opéra de Monte Carlo, le rôle-titre de L’Aiglon (Honegger) avec l’Orchestre Symphonique de Montréal, Leila (Les Pêcheurs de Perles) et Pamina (Die Zauberflöte) à l’Opéra Royal de Wallonie, Adina (L’Elisir d’Amore) à la Monnaie, Hero (Béatrice et Benedict) à la Monnaie et à Glyndebourne…

Parmi ses projets, signalons : Blanche (Dialogues des Carmélites) et Le Chapeau de paille d’Italie à Bruxelles, Marguerite (Faust) à Liège, Pamina (Die Zauberflöte) à Nice, Rosalinde (La Chauve-Souris) et Susanna (Nozze di Figaro) à Marseille, Minerva (Il Ritorno d’Ulisse) à Paris et Dijon, Donna Anna (Don Giovanni) à Lausanne, Mélisande à Oviedo, Le Domino noir à Liège et à l’Opéra Comique… En concert, elle chantera Monsieur Beaucaire à Radio-France…

 

Octobre 2016

Aucune modification ne peut être apportée à cette biographie sans l’autorisation d’Intermezzo.

Audio
Vidéo
Presse
Actualités