Reviews of Les Troyens

Les Troyens – Cassandre

Opéra Bastille, 2019

“Le triomphe de d’Oustrac : Le retour des Grecs, la ville qui, dans un bel effet de perspective, prend feu, l’immolation décidée par Cassandre et les femmes troyennes dans un désordre considérable, tout cela est très bien fait, juste, emporté et terrible. Et Stéphanie d’Oustrac, présente en scène en quasi permanence (Cassandre et le choeur sont presque les seuls à chanter!), est éblouissante, dans cette tessiture meurtrière typique de Berlioz où une contralto doit être aussi une soprano, selon une ligne de chant constamment rompue car la voix berliozienne (on l’a dit ici même) est un instrument d’orchestre parmi d’autres, à qui Berlioz ne réserve pas forcément les plus belles voluptés sonores. ” – Culture box-France info

“Tout est vif, tendu, scéniquement et musicalement, porté en particulier par l’ardente Stéphanie d’Oustrac qui brûle littéralement les planches avant d’entrainer les Troyennes dans le feu. Elle a la présence mais elle a aussi la voix fuligineuse d’une grande Cassandre” opera online

“Cassandre, la prophétesse extra-lucide, incarnée par une merveilleuse Stéphanie d’Oustrac, enragée et enflammée, retourne la passivité des Troyens en révolte contre l’occupant grec, tandis que son fiancé Chorèbe, que campe Stéphane Degout, sera l’un des soldats sacrifiés lors de l’assaut du Cheval de Troie.” artistikrezo

“Quant à la Cassandre de Stéphanie d’Oustrac, engagée, juvénile, élégante, brillante comédienne, brûlant les planches à tous niveaux, rayonnante jusqu’aux saluts, elle est la figure de proue de la soirée.” Res Musica

Stéphanie d’Oustrac d’abord, figure rebelle d’une famille déchirée aveugle aux cris du peuple, donne une Cassandre brûlante et touchante.”Webtheatre

“Le plateau vocal est quant à lui un quasi sans faute. La noblesse de ton, la clarté d’élocution de Stéphanie d’Oustrac, la féminité juvénile de son mezzo dessinent une Cassandre à la frontière de l’adolescence – mais sans fragilité”Asopera

“Le plateau est dominé par Stéphanie d’Oustrac, dont l’énergie et l’engagement épousent la puissance du théâtre sanguinaire de la première partie.”Altamusica

“Si le personnage de Cassandre est habillé d’un costume trop grand pour elle, la caractérisant en adolescente rebelle, le rôle est en revanche à la taille de Stéphanie d’Oustrac, ovationnée à la fin de la première partie. Soutenue par une diction soignée, un legato bien conduit et un appui sûr, elle projette une voix chaude et légèrement vibrée (qui ressort sans difficulté en contrepoint du chœur), fine et pure dans l’aigu, tantôt dure, parfois douce, toujours intense. L’intensité est d’ailleurs ce qui caractérise son long duo avec Stéphane Degout pour une dispute qui se déroule ici devant le reste de la famille royale.”Olyrix

“Fra chi canta, si impongono le due protagoniste femminili, festeggiatissime dal pubblico con molte ovazioni e chiamate: Stéphanie d’Oustrac è un’intensa Cassandra capace di infondere la necessaria tragicità al personaggio”Giornale della musica

Parmi les interprètes, les deux protagonistes féminines s’imposent, acclamées par le public et dont l’une d’elles s’appelle : Stéphanie d’Oustrac. Elle offre une Cassandre intense capable d’insufler le tragique nécessaire au personnage.


Artists: