Reviews of Falstaff

Falstaff – Meg Page

Opéra National de Paris, 2017

« Dans le quatuor féminin, Aleksandra Kurzak (Mrs Alice Ford) brille par ses aigus, comme Varduhi Abrahamyan (Mrs Quickly) par la chaleur de ses graves, avec la Mrs Meg Page de Julie Pasturaud en bel équilibre central : celle-ci a en effet une voix complète et homogène, appliquée et impliquée, bien projetée et contrôlée. » Charles Arden – Ôlyrix

« Le mezzo-soprano épanoui et sonore de Julie Pasturaud propulse Meg au même rang que ses comparses quand le rôle sert souvent de faire valoir. » Christophe Rizoud – Forum Opéra

« Grâce à sa présence vocale et scénique, Julie Pasturaud fait exister Meg Page, bien au-delà du rôle secondaire qui lui est habituellement dévolu. » Jean-Marc Piriou – Bachtrack

« Le reste de la distribution est fort bien tenu, (…) savoureuse Meg de Julie Pasturaud » Alain Duault – Opera Online

« Mais Terfel est assurément l’autre grand Falstaff de ce début de siècle (…) surveillé par l’excellente Meg Page de Julie Pasturaud. Cette dernière réussit à faire vivre un rôle parfois presque invisible et présente une voix agréable autant que colorée. » Vincent Guillemin – ResMusica

« Meg Page hérite de la calme assurance de Julie Pasturaud  »  Caroline Alexander – WebThéâtre

« Face à lui, la mezzo Julie Pasturaud et la soprano Aleksandre Kurzak sont elles aussi jubilatoires. Vocalement, la première brille par ses graves chaleureux, la seconde  par ses aigus bien projetés; les deux composent des commères moqueuses, fines mouches, virtuoses. » Dominique Poncet – Atlantico.fr

 

© Sébastien Mathé / Opéra national de Paris

 

 


Artists: