CRITIQUES – HIPPOLYTE ET ARICIE

Hippolyte et Aricie – Phèdre

Zürich Opernhaus et Théâtre des Champs-Elysées, 2019

» La distribution de très belle tenue est incontestablement dominée (…) la Phèdre incandescente de Stéphanie d’Oustrac. Tragédienne née, elle habite son personnage avec une telle conviction qu’elle séduit tant dans la rage exprimée que dans les accents éplorés. Son expérience consummé du récital et de la mélodie française confére incontestablement à son interprétation l’art de sculpter les mots. » Brigitte Maroillat – Forum Opéra

« Stéphanie d’Oustrac habite avec véhémence et tempérament le personnage de Phèdre. En tragédienne, elle fait pleinement ressortir les multiples aspects de ce personnage ambigu, entre la déploration sur son amour non partagé et la soif de vengeance. Sa voix de mezzo frappe par sa largesse et la variété de ses couleurs » José Pons – Olyrix

« Als resolute Rivalin Phèdre steigert sich Stéphanie d’Oustrac mit heroinenhaftem Mezzosopran in exaltierte Wut hinein » Werner M. Grimmel – Frankfurter Allgemeine

« Wenn Stéphanie d’Oustrac als Phèdre ihre Liebe gesteht und der Hippolyte von Cyrille Dubois sie ablehnt, da er nun einmal Aricie liebt (…), erreicht die Szene eine dialogische Qualität wie im Sprechtheater, inhaltlich bezwingend durchgestaltet und im feinen Spiel zwischen sprechendem Singen und singendem Sprechen: ein Idealfall mit perfekt passenden Stimmen. » Tobias Gerosa – Neue Zürcher Zeitung

 

Credits : T+T Fotografie / Toni Suter, Tanja Dorendorf


Artists: